Des conseils pour bien préparer la pose d’une bâche d’hivernage

mai 1, 2011

L’automne arrive et avec lui le temps des dernières baignades. Dans quelques jours, il vous faudra faire le deuil (provisoire !) de votre piscine. Mais pas question de la bâcher sans avoir au préalable pris le temps de bien la nettoyer.

Etape 1- Ménage d’automne

Avant toute chose, ajustez le PH et effectuez une ultime chloration choc. Un ou deux jours après, versez un produit préventif d’hivernage pour éviter le développement des algues ou parasites et nettoyer votre ligne d’eau avec un produit adéquate tel que le BorklerGel. Pensez aussi à enlever toutes les impuretés au fond et aux abords du bassin. Frottez, frottez !

Etape 2- La technique avant tout

Le filtre doit être débranché et nettoyé avec la plus grande rigueur. Pensez à bien relire la notice de votre filtre car selon le modèle, les procédés de nettoyage ne sont pas les mêmes. Il vous faudra ensuite vidanger la pompe, après avoir débranché tout le système électrique de la piscine. Dans certains cas, il peut être plus prudent de la démonter et de la ranger dans un endroit bien sec. Pour finir, pensez à protéger les skimmers ! Très peu de région peuvent se targuer de ne connaître aucune période de gel au cours de l’hiver. En protégeant vos skimmers à l’aide de gizmo ou de coquilles d’isolation,  vous éviterez de nombreux dégâts.

Etape 3- Et la tuyauterie ?

La vidange de la tuyauterie n’est pas obligatoire dans tous les cas. Bache-hivernage.com vous recommande de demander conseil auprès de votre constructeur.

Etape 4- Bâche, ferme-toi !

Le plus dur est fait. Selon le modèle de votre bâche d’hivernage, deux dernières consignes à suivre :

-          Ma bâche de type filet est perméable -> Je vide une partie de l’eau du bassin (2/3 du haut des skimmers) afin que la bâche reste au sec à 100 %.

-          Ma bâche est opaque et étanche -> Je maintiens l’eau au 2/3 du haut des skimmers et je m’assure que la bâche soit tendue à son niveau maximum pour éviter que les eaux de pluie stagnent et qu’elles puissent ainsi s’évacuer par la grille centrale de la couverture.

Conseil pratique: il existe en complément des sangles de soutien soulageant la tension des fixations et qui facilitent la pose et l’enlèvement de la couverture.

Comments are closed.